{$alternaterss} {$rssnew}
AccueilProjetMultimédiaPlanDuSiteRechercheContactMembresForumsRSS {$debit_bas}  
Accueil
Vie à NazarethPanorama de sa vieEcritureDoctrine La Prière avec MarieDans le Judaïsme, l'Islam ...La Vierge dans l'ArtLes grands témoins marialsMarie remplit le mondeLes appels d'une mère
La Vierge dans l'Art
Accueil Projet
Français
English
Deutsch
Español
Italiano
Polski
Português
Português brasileiro
Русский
Ελληνικά
العربية
汉语
日本語

La Vierge dans l'Art
Share |
 

Les certitudes historiques sur le Linceul de Turin

L’histoire présente encore des lacunes, mais elle se reconstitue à partir des recherches récentes. Voici le résumé des connaissances acquises actuelles en ce domaine :

-De la mort de Jésus à 526 :

Si l'histoire globale du Linceul de Turin nous est connue, il nous manque encore des précisions sur les premiers siècles. Les premiers témoins de la Résurrection font allusion au Linceul et au Suaire sans plus.

 

Les linges ont été conservés par les apôtres puis les disciples dans la discrétion absolue, car, selon les lois hébraïques, posséder un linge mortuaire constituait un délit "d'impureté légale" sévèrement puni auquel se rajoutait une autre faute supposée commise: "la violation de sépulture". Cela explique la discrétion des premiers siècles, même si les évangiles apocryphes, à de nombreuses reprises, font allusion à l'image présente sur le Linceul. Pour ces raisons , le Linceul fut conservé, caché, et lorsque plus tard, il fut présenté à la vénération des fidèles , seule la partie de l'image représentant le visage était rendue visible.

 

Il faut attendre l'an 348 pour que Saint Cyrille (315-387) fasse allusion aux linges mortuaires conservés dans la basilique du Saint Sépulcre. Puis la relique est transférée à Edesse (aujourd'hui URFA en Turquie d'Asie), probablement pour des raisons de persécutions contre les Chrétiens : elle y sera cachée et redécouverte en 526.

- De 526 à 944 :

A Edesse, en Turquie orientale, durant les persécutions, les chrétiens avaient soigneusement caché le Linceul. Après avoir été retrouvé, il sera présenté aux fidèles pour être vénéré, mais plié de manière à présenter la face de Jésus. Il sera alors nommé « Mandilion ». Il sera déclaré « acheropoïetos », c’est à dire « non fait de main d’homme » par l’empereur byzantin. Des monnaies seront frappées en hommage au Linceul. Il est admis maintenant que l'examen direct de la Sainte Face servit de canon artistique pour la réalisation des icônes byzantines. Elle sera vénérée sous le nom de MANDYLION[1 ] d'Edesse..

 

En 638, Edesse tombe entre les mains des Perses et des musulmans; le Mandylion continuera d'être honoré et les chrétiens de la ville respectés par l'islam.

 

Mais en 944, après deux ans de siège, les forces armées de l'empire de Byzance arrivent à reprendre le Mandylion qui arrivera à Constantinople le 15 août 944.

- De 944 à 1261 :

Le Linceul sera à différentes reprises présenté en public aux fidèles.

 

En 1147, le roi de France, Louis VII en visite à Constantinople l'y vénèrera. .Le Linge sacré restera dans la capitale de l'empire jusqu'à la chute de ce dernier, provoquée par l'attaque des croisés en 1204.

 

Le Linceul disparaît alors de la vie publique après la prise de la ville par ces derniers puis par les Francs. Le roi de France Saint Louis en reçoit un morceau.

- De 1261 à 1356 :

Les Francs sont chassés en 1261 et les Greco-byzanthins remontent sur le trône, mais le Linceul à disparu.

- De 1356 à 1453 :

Le Linceul apparaît en France, en Champagne, dans la petite collégiale de Lirey en 1356, propriété de Jeanne de Vergy.

 

Sa descendante, Marguerite de Charny, cédera en 1453 au duc de Savoie la relique qui sera transportée en l'église des Cordeliers de Chambéry. En cette même année où le Linceul passe entre les mains de la maison de Savoie pour plus de cinq siècles, l'empire byzantin s'écroule sous la pression musulmane.

 

La monnaie byzantine, curieusement, aura toujours fait référence à la Sainte Face du Linceul depuis sa redécouverte à Edesse, la tête nimbée du Christ allant jusqu'à être placée sur l'avers de certaines monnaies (face principale), l'effigie de l'empereur passant au revers. Tous les événements touchant au Linceul se retrouvent au cours des émissions de monnaie, tels son arrivée à Constantinople en 944, ou même sa réapparition à Lirey en 1356.

- De 1453 à 1598 :

Le 26 Avril 1506, le Pape Jules II institue la fête liturgique du Linceul au 4 Mai (lendemain de la fête de l'invention de la Sainte Croix) et approuve l'édition d'un "office du Saint Suaire" qui connaîtra sept éditions de 1507 à 1571.

 

Le Linceul du Christ causait alors une grande dévotion populaire et de nombreuses copies sont effectuées par des peintres et seront expédiées dans toute l'Europe, de la Belgique au Portugal.

 

Dans la nuit du 3 au 4 décembre 1532, un terrible incendie détruisit la Sainte Chapelle ou la relique était conservée pliée dans une chasse recouverte d'argent. De justesse, on réussit à sauver le reliquaire qui brûlait . La toile qui commençait à se consumer fut endommagée, puis restaurée deux ans plus tard par les clarisses de Chambéry.

 

En 1598, le Linceul est enfin transféré à Turin, capitale du duché de Savoie.

- De 1694 à nos jours :

Attenant à la Cathédrale, la chapelle royale (chapelle Guarani) sera érigée en 1694 pour abriter le linceul où il est encore conservé de nos jours.

 

Il faut signaler au passage la découverte qui marquera une étape capitale dans l'histoire de la connaissance du Saint Linge: l'année1898, date de la première photographie qui déclenchera les études sciebtifiques sur le Linceul.

Les ostensions seront relativement rares (9 entre 1804 et 1933)

Celle de 1978 à vu défiler 3 millions de pèlerins venus du monde entier pour se recueillir et admirer le Linceul durant les quatre jours de son ostension.

 

Le dernier roi d'Italie, chef de la maison de Savoie[2 ], Umberto II à légué à sa mort par testament, en 1983, le Linceul au Saint-Siège et c'est le Pape Jean-Paul II qui en est alors devenu le propriétaire légitime.

 

En 1990, des malfaiteurs ont réussi à pénétrer à l'aide de cordes dans la chapelle royale pour y déverser de l'essence à laquelle le feu a été mis. Le début de l'incendie n'a heureusement endommagé que le reliquaire.

 

Le Linceul est demeuré propriété des ducs de Savoie depuis 1253. C'est pour cela qu'en 1931, le mariage du Prince Umberto avec la princesse Marie-José de Belgique à été célébré devant la relique qui à été déployée à cette occasion.

 

En 1997 : L’incendie de la chapelle Guarani, le 12 avril 1997 est à nouveau tout près de détruire le Linceul (en fait, lorsque les ingénieurs de la société qui fabriqua le reliquaire de protection du Linceul en verre blindé de plusieurs épaisseurs apprirent par les médias qu’un pompier avait réussi à le détruire à coups de masse, ils ne crurent pas à cette nouvelle. En effet ils l’avaient conçu pour résister à toutes tentatives de destructions avec, à l’appui, des expérimentations concluantes dans leur laboratoire ; ce n’était donc pas possible, la presse devait transmettre une information erronée. Lorsque cela fut confirmé par les autorités, ce fut la consternation : comment cela avait-il pu être possible ? Ils ne trouvèrent aucune explications et continuent d’affirmer que la destruction du reliquaire ne pouvait pas être la conséquence des coups reçus et encore moins du dernier coup porté sur le côté !).

 

En 1998 et 2000 : nouvelles « ostensions » publiques du Linceul qui verra défiler des millions de pèlerins. Particulièrement pendant l'année du grand Jubilé de la naissance du Christ, en l'an 2000.

 


[1 ]Mandylion: mot d'origine arabe signifiant: voile-mouchoir.

[2 ]La république Italienne fut proclamée en 1946.


Jean-Maurice Clercq

 

Saturday 02. of January 2016 Enduis les yeux de cet aveugle, et tu sauras immédiatement qui je suis …

2 janvier – Grèce, Mont Athos : Mémorial de la Panaghia Portaitissa (Sainte Gardienne de la Porte) - Les antiques apparitions de Marie en l'Eglise Anastasie de Constantinople


Afficher les résultats 1 à 1 sur un total de ###SPAN_BEGIN3646

1

2

3

4

5

6

7

Suivante >



{$print} 

 2006 - mariedenazareth.com - Powered by TYPO3