{$alternaterss} {$rssnew}
AccueilProjetMultimédiaPlanDuSiteRechercheContactMembresForumsRSS {$debit_bas}  
Accueil
Vie à NazarethPanorama de sa vieEcritureDoctrine La Prière avec MarieDans le Judaïsme, l'Islam ...La Vierge dans l'ArtLes grands témoins marialsMarie remplit le mondeLes appels d'une mère
La Vierge dans l'Art
Accueil Projet
Français
English
Deutsch
Español
Italiano
Polski
Português
Português brasileiro
Русский
Ελληνικά
العربية
汉语
日本語

La Vierge dans l'Art
Share |
 

L'art des catacombes

Rome - Catacombe de Priscilla - Orante - III  siècle

Rome - Catacombe de Priscilla - Orante - III siècle - (wikipedia.org, CC-PD-Art)

Rome - Catacombe - Vierge et Enfant - IV  siècle

Rome - Catacombe - Vierge et Enfant - IV siècle - (wikipedia.org, CC-PD-Art)

Les fresques peintes dans les catacombes à Rome témoignent d'une très ancienne piété mariale : dans la catacombe de Priscilla par exemple, la Mère et l'Enfant sont présentés avec Balaam qui montre de la main une étoile, symbole de la fameuse prophétie de Balaam (cf Nb 22-31). Ces représentations doivent dater des années 230 ou 240 après Jésus-Christ. Les catacombes romaines les plus célèbres sont celles de Saint Callixte où furent enterrés presque tous les papes du IIIème siècle, celles de Saint Sébastien, de Priscille et de Domitille.

 

L'expression latine "ad catacumbas" désignait le cimetière de Saint Sébastien situé près d'un ravin ( en grec kumbos signifie ravin et kata près de ) au bord de la via Appia. Lorsqu'au XVI ème siècle on découvrit d'autres cimetières semblables on les appela du même nom. Le mot "catacombes" désigne un cimetière souterrain utilisé à l'époque chrétienne, creusé en longues galeries sur plusieurs étages. Les catacombes de Rome sont situées entre six et dix-huit mètres au-dessous de la surface du sol et couvrent une superficie d’environ deux cent quarante hectares autour de la voie Appienne jusqu’à la voie Ardéatine.

Dans les cimetières souterrains réservés aux Chrétiens, des fresques représentant la Vierge Marie et l'Enfant Jésus

Lorsque le pape Zéphirin nomma Callixte, au début du IIIème siècle, administrateur d'un cimetière de la voie Appia, apparurent des cimetières souterrains entièrement réservés aux chrétiens installés sur des terrains qui appartenaient à l'Eglise. Ces galeries étaient ornées de peintures d’un grand intérêt pour l’histoire du christianisme primitif. Les symboles et les fresques, sur les murs des catacombes, sont comme un Evangile miniature. Par exemple, le poisson était le symbole du Christ ( Ichtus en grec signifie poisson mais reprend aussi les initiales de la formule " Jésus Christ, fils de Dieu, Sauveur"). Le symbole du Bon Pasteur représentait lui aussi le Christ, portant sur ses épaules un agneau représentant un chrétien.

 

Après les grandes persécutions des empereurs romains ( Septime-Sévère, Dèce, Valérien, Dioclétien) au IIIè siècle, contre les Chrétiens, la paix s'installe en 313, grâce à la reconnaissance officielle du christianisme par Constantin. Les habitants de Rome se convertissent en masse et les catacombes chrétiennes vont connaître un développement étonnant. Avec cette paix s’est également développé le culte des martyrs. A son avènement en 336 et au long de son pontificat, le pape Damase créa des sanctuaires souterrains pour mettre en valeur ces tombes et permettre aux pèlerins de les vénérer. Le plus souvent, Marie est représentée dans les catacombes en Mère à l'Enfant ou en Vierge Orante.

 


Equipe MDN

Saturday 02. of January 2016 Enduis les yeux de cet aveugle, et tu sauras immédiatement qui je suis …

2 janvier – Grèce, Mont Athos : Mémorial de la Panaghia Portaitissa (Sainte Gardienne de la Porte) - Les antiques apparitions de Marie en l'Eglise Anastasie de Constantinople


Afficher les résultats 1 à 1 sur un total de ###SPAN_BEGIN3646

1

2

3

4

5

6

7

Suivante >



{$print} 

 2006 - mariedenazareth.com - Powered by TYPO3