{$alternaterss} {$rssnew}
AccueilProjetMultimédiaPlanDuSiteRechercheContactMembresForumsRSS {$debit_bas}  
Accueil
Vie à NazarethPanorama de sa vieEcritureDoctrine La Prière avec MarieDans le Judaïsme, l'Islam ...La Vierge dans l'ArtLes grands témoins marialsMarie remplit le mondeLes appels d'une mère
Marie remplit le monde
Accueil Projet
Français
English
Deutsch
Español
Italiano
Polski
Português
Português brasileiro
Русский
Ελληνικά
العربية
汉语
日本語

Marie remplit le monde
Share |
 

La fausse dévotion (selon les apparitions de Kibeho)

Durant l'apparition du 6 décembre 1981, Alphonsine a demandé à la Vierge de bénir des chapelets que de nombreuses personnes lui avaient confiés à cet effet. Elle a présenté ces objets religieux les uns après les autres, récitant en même temps différentes prières, et la Vierge, en disant Amen ou Alléluia, étendait la main pour les toucher et les bénir. Toutefois, lors que le propriétaire du chapelet était quelqu'un de très éloigné de Dieu, l'élève était incapable de réciter la prière l'accompagnant, alors Marie faisait un geste de désapprobation.  Avec le temps, la jeune fille a modifié la procédure du rite de bénédiction, tenant dans ses mains les chapelets restants. Les chapelets des personnes ayant besoin d'une conversion glissaient des mains de la voyante et tombaient sur le sol. Il s'agissait de signes compris personnellement par les personnes intéressés, et étaient un appel pour elles au repentir. [1]

 

De cela, il faut rapprocher la mode africaine selon laquelle les gens portent des chapelets comme d'autres portent des colliers ou autres gadgets, à la manière d'un vernis de religiosité superficielle. Un des aumôniers militaires a même uni une croix sur la veste, un pistolet à la hanche et une kalachnikov dans la main[2]. Cette coutume était également présente lors des massacres de 1994 et les bourreaux suivaient cette coutume en tuant avec un chapelet à la main ou autour du cou.  Un des meurtriers, à qui l'on demandait pourquoi il portait un chapelet, s'est exprimé ainsi : "pour que la Vierge Marie m'aide à découvrir les ennemis cachés"[3].

Par le signe des chapelets qui tombent, la Dame de Kibeho transmettait un message aux propriétaires de tous ces objets de dévotions inacceptables, afin qu'ils commencent par la pénitence, l'amour de la prière et la conversion authentique[4].

 


[1] Extraits de : A. MISAGO, Les apparitions de Kibeho au Rwanda, Kinshasa 1991, p. 33-34

[2] P. ERNY, Rwanda 1994. Clés pour comprendre le calvaire d'un peuple, Paris 1994, p. 128

[3] Père Andrzej JAKACKI, SAC, Apparitions de la « Mère du Verbe » à Kibeho. Pallotti-Presse, Kigali 2013, p. 259-260

[4] Cf.  A. MISAGO, Les apparitions de Kibeho au Rwanda, Kinshasa 1991, p. 34

 

Synthèse Françoise Breynaert

Les apparitions de Kibeho ont été reconnues en 2001

Lire plus sur les apparitions de Kibeho

 

Lire aussi :

Saturday 02. of January 2016 Enduis les yeux de cet aveugle, et tu sauras immédiatement qui je suis …

2 janvier – Grèce, Mont Athos : Mémorial de la Panaghia Portaitissa (Sainte Gardienne de la Porte) - Les antiques apparitions de Marie en l'Eglise Anastasie de Constantinople


Afficher les résultats 1 à 1 sur un total de ###SPAN_BEGIN3646

1

2

3

4

5

6

7

Suivante >



{$print} 

 2006 - mariedenazareth.com - Powered by TYPO3