{$alternaterss} {$rssnew}
AccueilProjetMultimédiaPlanDuSiteRechercheContactMembresForumsRSS {$debit_bas}  
Accueil
Vie à NazarethPanorama de sa vieEcritureDoctrine La Prière avec MarieDans le Judaïsme, l'Islam ...La Vierge dans l'ArtLes grands témoins marialsMarie remplit le mondeLes appels d'une mère
Les appels d'une mère
Accueil Projet
Français
English
Deutsch
Español
Italiano
Polski
Português
Português brasileiro
Русский
Ελληνικά
العربية
汉语
日本語

Les appels d'une mère
Share |
 

Les apparitions demandent de croire le Credo de l’Eglise

 

Les apparitions demandent de grandir dans la foi :

 

En 1916, à Fatima (Portugal), « l'ange de la paix » apprit aux voyants la prière suivante : « Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je vous aime. Je demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n'espèrent pas, qui ne vous aiment pas. »

 

A Kibého (Rwanda - 28 novembre 1981 - 28 novembre 1989), un message répété souvent est : « La foi et l'incroyance viendront sans qu'on s'en aperçoive ».

 

On retrouve dans toutes les apparitions un appel à croire plus fermement, le fait même de prier le chapelet inclut le Credo. Selon les lieux et les époques, l'apparition accentue tel ou tel aspect.

 

-         Croire en Dieu créateur :

Le 12 décembre 1531, Notre Dame de Guadalupe dit à Juan Diego, un adulte indien qui se rendait au catéchisme en vue de recevoir le baptême : « Sache et comprends bien, le plus humble de mes fils, que je suis la toujours vierge Sainte Marie, Mère du Vrai Dieu pour qui nous existons, du Créateur de toutes choses, Seigneur du ciel et de la terre. »

 

-         Croire en Jésus Fils de Dieu, né de la Vierge Marie :

Le 12 décembre 1531, Notre Dame de Guadalupe dit à Juan Diego : « Sache et comprends bien, le plus humble de mes fils, que je suis la toujours vierge Sainte Marie, Mère du Vrai Dieu... »

 

-         Croire au mystère pascal :

A la Salette (France), le 19 septembre 1851, la clarté qui enveloppe la Vierge Marie et les deux voyants vient d'un grand Crucifix que Notre Dame porte sur sa poitrine, entouré d'un marteau et de tenailles.

A Pontmain (France), le 17 janvier 1871, la Vierge apparaît dans le ciel, ensuite, l'apparition du grand crucifix, puis la lumière des quatre bougies autour sont un message silencieux qui invitent à la contemplation du mystère pascal.

A Kibeho (Rwanda), le 15 mai 1982, l'apparition dit à Nathalie : « Le chemin qui conduit au ciel passe toujours par la souffrance.».

 

-         Croire au Saint Esprit :

A Amsterdam (Pays-Bas, 1945-1959), Marie veut être dans ce temps la "Dame, Mère de tous les Peuples". Ida Perdemann, la voyante, reçut aussi une prière :

« Prie devant la Croix : "Seigneur Jésus-Christ, Fils du Père, envoie à présent Ton Esprit sur la terre. Fais habiter l'Esprit-Saint dans les cœurs de tous les peuples afin qu'ils soient préservés de la corruption, des calamités et de la guerre. Que la Dame de tous les Peuples, la bienheureuse Vierge Marie*, soit notre Avocate. Amen."»

(Imprimatur : 06.01.2009 Haarlem-Amsterdam)

Version primitive : « qui fut un jour Marie ».

 

-         Croire l'Eglise :

Presque toujours, l'apparition demande de transmettre une demande au curé, ou à l'évêque.

Parfois la patience du voyant est éprouvée (Juan Diego attend longtemps avant d'être reçu par l'évêque de Mexico ; Bernadette de Lourdes essuie une colère de son curé) ; parfois les relations se font très simplement, par exemple le soir de l'apparition à Pontmain le curé organise la prière du soir en suivant les indications des petits voyants.

A travers ces épisodes, c'est la foi dans le mystère de l'Eglise qui est en jeu.

 

-         Croire en la vie éternelle :

 

A Guadalupe (Mexique), le 12 décembre 1531, avant son apparition, Notre Dame fait entendre à Juan Diego des chants d'oiseaux si beaux qu'il s'écrie : « Où suis-je? Peut-être suis-je dans ce paradis terrestre dont nous parlaient nos ancêtres? Peut-être suis-je maintenant au ciel? »

 

A Lourdes (France), le jeudi 18 février 1858, Notre Dame dit à Bernadette : « Je ne vous promets pas de vous rendre heureuse en ce monde, mais dans l'autre.»

 

A Fatima (Portugal), les apparitions impliquent la foi dans les fins dernières, le ciel, lepurgatoire et l'enfer : le 13 mai 1917, la Vierge Marie demande :  « à la fin du chapelet, dites : "Mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer et conduisez toutes les âmes au ciel, spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde". Et le 13 juillet, le deuxième secret comporte une vision de l'enfer : « Vous avez vu l'enfer où vont les âmes des pauvres pécheurs. »

 

A L'Ile Bouchard (France, 1947), l'ange Gabriel apparaît agenouillé auprès de Marie.

Beaucoup d'autres apparitions mariales sont accompagnées d'un ange.

 

A Kibeho (Rwanda), le 12 janvier 1982, l'apparition demanda à Nathalie d'aller prendre le livre de l'Imitation de Jésus-Christ, se trouvant dans un coin de la petite chapelle du dortoir, et de lire à la page sur laquelle elle tombera par hasard. Elle tombe sur un passage où il est dit que les choses de ce monde sont caduques tandis que celles du ciel sont éternelles (I, 1-14).

 

Nous pourrions ajouter que les apparitions, par le fait même qu'elles sont mariales, invitent à espérer dans l'intercession maternelle de Marie (ce à quoi nous invite aussi le concile Vatican II (Lumen gentium 60-69)

Par exemple, le 12 décembre 1531, Notre Dame de Guadalupe dit à Juan Diego : « Je suis votre mère miséricordieuse, à vous, à tous les habitants de cette terre et à tous ceux qui m'aiment, m'invoquent et ont confiance en moi. J'écoute leurs lamentations et je remédie à leurs misères, leurs détresses et leurs peines. »

 


Synthèse Françoise Breynaert

 

Saturday 02. of January 2016 Enduis les yeux de cet aveugle, et tu sauras immédiatement qui je suis …

2 janvier – Grèce, Mont Athos : Mémorial de la Panaghia Portaitissa (Sainte Gardienne de la Porte) - Les antiques apparitions de Marie en l'Eglise Anastasie de Constantinople


Afficher les résultats 1 à 1 sur un total de ###SPAN_BEGIN3646

1

2

3

4

5

6

7

Suivante >



{$print} 

 2006 - mariedenazareth.com - Powered by TYPO3