{$alternaterss} {$rssnew}
AccueilProjetMultimédiaPlanDuSiteRechercheContactMembresForumsRSS {$debit_bas}  
Accueil
Vie à NazarethPanorama de sa vieEcritureDoctrine La Prière avec MarieDans le Judaïsme, l'Islam ...La Vierge dans l'ArtLes grands témoins marialsMarie remplit le mondeLes appels d'une mère
Marie dans le Judaïsme, l'Islam et les autres religions
Accueil Projet
Français
English
Deutsch
Español
Italiano
Polski
Português
Português brasileiro
Русский
Ελληνικά
العربية
汉语
日本語

Marie dans le Judaïsme, l'Islam et les autres religions
Share |
 

Les fêtes juives

Cet article, qui n'est pas exhaustif, présente  les célébrations juives suivant les mois du calendrier juif.

Les Juifs considèrent que le jour commence au coucher du soleil (ou à 18h), les fêtes commencent donc un soir.

Vous trouverez les dates pour l'année en cours sur :

http://www.fr.chabad.org/library/article_cdo/aid/485180/jewish/Ftes.htm.

 

Mois de Tishri (septembre-octobre)

1° Tishri : Fête de Rosh Hashana, ou Nouvel An, appelée aussi fête des Trompettes :

Cette fête commémore la création du monde et célèbre Dieu, Juge suprême. Cette fête est aussi appelée Jour du Jugement car chaque croyant est appelé à faire un examen de conscience en espérant le pardon de Dieu.

Les prières, à la synagogue, sont scandées par les sonneries du shofar (corne de bélier).

Le soir, on se congratule et on partage un repas.

 

10 Tishri. Yom Kippour, le jour du Grand Pardon :

Le Yom Kippour marque la fin d'une période de 40 jours (commencée le 1er Elul) de repentir, rappelant la pénitence des enfants d'Israël tandis que Moïse recevait les secondes tables de la Loi, puis redescendait du Sinaï.

On doit observer un jeûne absolu et ne pas travailler, même si Kippour tombe un jour de semaine.

La confession des fautes entre amis et leur pardon mutuel sont des moments importants de cette journée consacrée à la prière. La rupture du jeûne est marquée par un grand repas.

 

15 Tishri. Sukkot : fête des Tentes ou des Tabernacles, ou des Cabanes.

C'est l'une des trois fêtes de pèlerinage et de récoltes, avec Pessah et la fête des 7 semaines.

On remercie Dieu pour sa bonté envers les Hébreux pendant leurs 40 années d'errance entre l'Egypte et la terre d'Israël. C'est la Elle commémore le séjour du peuple hébreu dans le désert et dure 7 jours.

On construit symboliquement une cabane, en plein air ; on y prend ses repas.

La Transfiguration de Jésus a très probablement eu lieu pendant cette fête.

 

Simchat Torah : la joie de la loi :

On célèbre le don de la Loi, la conclusion de la lecture annuelle de la Torah. On marche en dansant avec les rouleaux de la Torah.

 

Mois de Kislev (novembre-décembre)

25 Kislev : Hanoucca

L'histoire est racontée dans le second livre des Maccabées. L'armée grecque d'Antiochus Epiphane envahi la terre d'Israël. Les Grecs persécutèrent les Juifs. Le Temple de Jérusalem, le fut saccagé et profané. De courageux résistants finirent par remporter une victoire miraculeuse sur la puissante armée grecque le 25 du mois de Kislev. Il fallait alors allumer la ménorah du temple. Or, il n'y avait pas d'huile pure, et il faut 8 jours pour la préparer. Ils fouillèrent et trouvèrent de quoi allumer la ménorah une journée, par miracle, l'huile brûla 8 jours. La fête célèbre à la fois la victoire et la sainte lumière de la pureté produite par le mode de vie juif.

 

Mois de Adar (février-mars)

14 Adar : Pourim

Cette fête commémore l'action d'une grande figure de la Bible, Esther.

Sa famille avait été déportée à Babylone. Ebloui par sa beauté, le Roi des Perses, Assuérus, la prend pour épouse, sans rien lui demander sur ses origines. Mais Haman, le premier ministre, obtient du roi l'ordre d'exterminer le peuple juif, le jour de ce massacre est fixé par le sort. Courageuse, Esther réusit à obtenir du roi le salut des Juifs, en révélant ses origines. Haman est exécuté, le peuple juif est sauvé.

 

Pendant la fête, on se déguise, on lit des passages du livre d'Esther et chaque fois que le nom de Haman est prononcé, les enfants doivent faire du bruit pour effacer son nom.

 

Mois de « Nissan » (mars - avril).

Pessah/ Pâque : Le 14 Nissan, la Pâque juive commémore la sortie d'Egypte, la libération de l'oppression sociale et spirituelle, la traversée miraculeuse de la mer rouge. Ces évènements sont racontés dans le livre de l'Exode. Pâque est l'une des trois fêtes de pèlerinage. Avant la fête, on élimine tous les vieux levains (donc on fait un grand ménage). Le jour de la fête est marqué par le sédère pascal, et on mange les Matsots (pains sans levain) et on présente d'autres aliments en mémorial de l'Exode (os, oeuf, « mortier », légume et herbes amères).

 

Juste après Pessah, c'est la fête des prémices des récoltes printanières.

L' « Omer » commence le second soir de Pessa'h en Diaspora, le premier en Israël et s'achève au cinquantième jour à Shavouot.

 

Les Evangiles racontent que c'est pendant cette fête qu' eu lieu l'épisode de Jésus à douze ans, perdu et retrouvé au milieu des docteurs du temple. C'est aussi pendant cette fête que Jésus, le Rédempteur, a vécu sa passion, sa mort et sa résurrection.

 

Lag Ba'Omer : entre Pessa'h et Chavouot :

« Lag » n'est pas vraiment un mot : aux temps où les chiffres arabes n'avaient pas encore été adoptés, l'alphabet hébreu était alphanumérique, c'est-à-dire que les lettres avaient une valeur numérique : 33 est transcrit : lamed guimel (« Lag »)

Lag Ba'Omer signifie  "le 33ème jour du décompte du "Omer", et ce jour-là,  s'est arrêtée l'épidémie mortelle qui a tué 24000 élèves de Rabbi Akiva. Rabbi Akiva a pu reprendre l'enseignement de la Torah à ses grands disciples : Rabbi Méïr, Rabbi Shimeon, Rabbi Yéhouda, Rabbi Yossi et Rabbi Elaazar.

 

Mois de Siwan (mai-juin)

Shavuot/ Pentecôte/ fête des 7 semaines :

C'est l'une des trois fêtes de pèlerinage. C'est une autre fête des récoltes, 7 semaines après Pessah. Elle rappelle la promulgation de la Torah (Loi) sur le mont Sinaï.

 

Dans les Actes des Apôtres, pendant cette fête, alors que les disciples étaient en prière au cénacle avec la mère de Jésus, l'Esprit Saint survint avec des langues de feu, et il remplit de force les disciples qui commencèrent la mission.

 

Mois de Av  (juillet-août)

Le 9 av : jeûne et deuil pour commémorer la destruction du Temple, en l'an 70 ap. J-C et le début d'un si long exil.

Le 15 Av « de la peine à la joie » : une fête éclatante comme la lumière qui vient du cœur de l'obscurité.

 


Sources :

http://www.fr.chabad.org/

http://www.terredisrael.com/Calendrier-fetes-juives.php

http://pedagogie.ac-toulouse.fr/culture/religieux/fetejuivpour.htm


F. Breynaert

 

Saturday 02. of January 2016 Enduis les yeux de cet aveugle, et tu sauras immédiatement qui je suis …

2 janvier – Grèce, Mont Athos : Mémorial de la Panaghia Portaitissa (Sainte Gardienne de la Porte) - Les antiques apparitions de Marie en l'Eglise Anastasie de Constantinople


Afficher les résultats 1 à 1 sur un total de ###SPAN_BEGIN3646

1

2

3

4

5

6

7

Suivante >



{$print} 

 2006 - mariedenazareth.com - Powered by TYPO3