{$alternaterss} {$rssnew}
AccueilProjetMultimédiaPlanDuSiteRechercheContactMembresForumsRSS {$debit_bas}  
Accueil
Vie à NazarethPanorama de sa vieEcritureDoctrine La Prière avec MarieDans le Judaïsme, l'Islam ...La Vierge dans l'ArtLes grands témoins marialsMarie remplit le mondeLes appels d'une mère
La Vierge dans l'Art
Accueil Projet
Français
English
Deutsch
Español
Italiano
Polski
Português
Português brasileiro
Русский
Ελληνικά
العربية
汉语
日本語

La Vierge dans l'Art
Share |
 

Le Pantocrator, et le Christ qui bénit

basilique Ravenne

Basilique San Vitale de Ravenne (VI° siècle). Le Christ est représenté en des endroits précis, réservés à la représentation de la divinité :
Le sommet de l'arc triomphal (ici : le Christ Pantocrator),
Le sommet de la coupole (ici : le Christ agneau),
Le haut de l'abside (ici : le Christ remettant la couronne de vie aux martyrs).
Photo Wikimedia CC.

Pantocrator

Christ Pantocrator. Arc triomphal de l'église de San Pasquale, via Pisacane, 56 - 70126 Bari – Italie. © Aimable concession du P. Marko Rupnik, Centro Aletti, Rome.

Christ en gloire, je suis la vie

Christ en gloire, « Je suis la vie » (Jn 14, 6). Eglise inférieure de San Pio da Pietrelcina. San Giovanni Rotondo (FG) - Italie. © Aimable concession du P. Marko Rupnik, Centro Aletti, Rome.

 

A partir du IX° siècle, les byzantins représentent le Pantocrator. Tandis que le Christ de l'apparition est debout (exemple basilique de S. Jean de Latran), le Pantocrator est montré en buste, c'est la seule différence.

 

Exemples :

 

  • Arc triomphal de S. Paul hors les murs, à Rome (daté du pontificat de Léon le grand 440-461).

  • Coupole du XII° siècle, Pantocrator, capella Palatina, Palermo, pour voir, cliquez ici ou cliquez ici.

 

Pour comprendre pourquoi cette image représente la divinité du Christ il ne faut pas seulement la considérer en elle-même mais il faut considérer aussi le lieu où elle est placée, c'est à dire la place de la divinité : la coupole ou l'abside ou le sommet de l'arc triomphal.  Et en Orient ces règles ont été toujours respectées.

 

 

En Occident, l'image du Pantocrator a suscité l'image du Christ qui bénit et que l'appelle « Redemptor mundi ».

Exemple :

  • G. Bellini, Le Christ qui bénit, Louvre, Paris, France.

  • Hugo van der Goes, Le Christ qui bénit, Palais blanc, Genève, Suisse.

  • El Greco, (voir, cliquez)

  • Centro Aletti, Christ en gloire "Je suis la vie", Giovanni Rotondo 2009 (ci-dessus).



Françoise Breynaert

Cf. Giuseppe Maria Toscano,

La vita e la missione della Madonna nell'arte,

I mille volti di Cristo nell'arte, Carlo Pellerzi editore, 1991, p.98-99

 

Saturday 02. of January 2016 Enduis les yeux de cet aveugle, et tu sauras immédiatement qui je suis …

2 janvier – Grèce, Mont Athos : Mémorial de la Panaghia Portaitissa (Sainte Gardienne de la Porte) - Les antiques apparitions de Marie en l'Eglise Anastasie de Constantinople


Afficher les résultats 1 à 1 sur un total de ###SPAN_BEGIN3646

1

2

3

4

5

6

7

Suivante >



{$print} 

 2006 - mariedenazareth.com - Powered by TYPO3