{$alternaterss} {$rssnew}
AccueilProjetMultimédiaPlanDuSiteRechercheContactMembresForumsRSS {$debit_bas}  
Accueil
Vie à NazarethPanorama de sa vieEcritureDoctrine La Prière avec MarieDans le Judaïsme, l'Islam ...La Vierge dans l'ArtLes grands témoins marialsMarie remplit le mondeLes appels d'une mère
La Vierge dans l'Art
Accueil Projet
Français
English
Deutsch
Español
Italiano
Polski
Português
Português brasileiro
Русский
Ελληνικά
العربية
汉语
日本語

La Vierge dans l'Art
Share |
 

La divinité du Christ dans l’art

basilique Ravenne

Basilique San Vitale de Ravenne (VI° siècle). Le Christ est représenté en des endroits précis, réservés à la représentation de la divinité :
Le sommet de l'arc triomphal (ici : le Christ Pantocrator),
Le sommet de la coupole (ici : le Christ agneau),
Le haut de l'abside (ici : le Christ remettant la couronne de vie aux martyrs).
Photo Wikimedia CC.

Résurrection, par Victor Fakhouri.

Résurrection, par Victor Fakhouri. Aimable concession © Etudes sur l'Orthodoxie copte en France eocf.free.fr

Icône du Christ Enseignant

Icône du Christ Enseignant, 2009. Peintre-icônes.fr.

Icone du Christ en Gloire, 1998

Christ en Gloire, 1998, 70 x 40 cm. Peintre-icônes.fr
"Cette manière de représenter le Christ glorieux est d'origine russe. Les premiers exemples datent de la fin du XIVe siècles et ont été peints à Moscou.
Le Sauveur porte des vêtements de "lumière" et trône au centre de trois gloires emplies de séraphims, ces anges pourvus de trois paires d'ailes.
A ses pieds, on peut voir une autre catégorie moins connue d'êtres célestes, les "trônes", représentés sous forme de roues ailées pourvues d'une multitudes d'yeux.
Aux quatre coins, on peut reconnaître les symboles des Evangélistes.
Ces images s'inspirent pour une bonne part des visions prophétiques de l'Ancien testament." Agnès Glichitch.

Représenter le Christ en peinture n'est pas facile, car sa beauté ineffable jaillit de sa divinité.

 

Exprimer la divinité de Jésus peut se faire de manière symbolique :

La divinité du Christ a été représentée par les lettres alpha et oméga, puis par la croix ornée de pierres précieuses.

L'agneau aussi est signe symbolique de la divinité du Christ car dans le livre de l'Apocalypse, l'agneau, c'est le Christ, et il est adoré (Ap 5, 12-14).

 

Les représentations du retour du Christ (l'apparition du Seigneur) au IV° et V° siècle, et les représentations du Christ au jugement dernier, depuis le III° siècle, disent aussi la foi en la divinité du Christ.

Ces représentations inspirent aussi les représentations du Christ en majesté, du Christ triomphant, et les icônes du Pantocrator, précisément positionnées dans les sanctuaires.

Le motif du « Cantique des créatures au Créateur » reprend le thème du « Christ en majesté ».

 

La divinité du Christ est aussi représentée à travers certaines scènes de sa vie terrestre, très expressives dans la peinture, en particulier son baptême au Jourdain, sa transfiguration sur le mont Thabor. Ces œuvres, consciemment placées dans l'abside des églises, disent que la scène évangélique a été interprétée comme une affirmation de la divinité de Jésus.

 

Mais aussi, la représentation de l'Annonciation, de la Visitation, de la Nativité du Christ, etc,  etc, sont autant de représentations de la divinité du Chrsit.

 

Le visage du Christ. Dieu est amour. Les peintres se sont efforcés de peindre cet Amour du Christ à travers la représentation de toutes les autres scènes de l'Evangile, et surtout, à travers son visage.

 


F. Breynaert

 

Saturday 02. of January 2016 Enduis les yeux de cet aveugle, et tu sauras immédiatement qui je suis …

2 janvier – Grèce, Mont Athos : Mémorial de la Panaghia Portaitissa (Sainte Gardienne de la Porte) - Les antiques apparitions de Marie en l'Eglise Anastasie de Constantinople


Afficher les résultats 1 à 1 sur un total de ###SPAN_BEGIN3646

1

2

3

4

5

6

7

Suivante >



{$print} 

 2006 - mariedenazareth.com - Powered by TYPO3