{$alternaterss} {$rssnew}
AccueilProjetMultimédiaPlanDuSiteRechercheContactMembresForumsRSS {$debit_bas}  
Accueil
Vie à NazarethPanorama de sa vieEcritureDoctrine La Prière avec MarieDans le Judaïsme, l'Islam ...La Vierge dans l'ArtLes grands témoins marialsMarie remplit le mondeLes appels d'une mère
Les appels d'une mère
Accueil Projet
Français
English
Deutsch
Español
Italiano
Polski
Português
Português brasileiro
Русский
Ελληνικά
العربية
汉语
日本語

Les appels d'une mère
Share |
 

1986 : Le Caire (Shoubra)

Apparitions, guérisons

La nuit du 24 au 25 mars 1986, la Mère de Dieu serait apparue sur le toit entre les deux tours de l'église Sainte-Damienne, près de la rue El-Teraa el-Boulou-qiya, au lieu-dit Ard Baba Dublu (ou Papadopoulo), à Shoubra, un quartier populaire du nord du Caire. Ces apparitions furent aussi observées pendant le jour ; elles se produisirent également à l'intérieur de l'église, dans la partie gauche du sanctuaire. Comme à Zeitoun, l'apparence de la Vierge était celle de l'Immaculée vue par Catherine Labouré ; vêtue de blanc et de bleu, penchée en avant, les bras tendus vers la foule, elle était entourée de colombes, parfois de flammes ou de langues de feu, et un parfum d'encens emplissait l'atmosphère.

A plusieurs reprises, l'apparition de la Vierge fut précédée de celle de sainte Damienne (une moniale égyptienne morte martyre sous Dioclétien en compagnie de quarante de ses sœurs), tenant une branche de palmier, comme sur les icônes qui la représentent.

Le 20 juin 1986, alors que la divine liturgie était célébrée par le père Dawoud Tadros, de la paroisse de la Vierge à Rod el-Farag, Notre-Dame apparut avec l'Enfant Jésus dans ses bras.

 

Enquête

Alerté par les prêtres de la paroisse, Abd-el Messîh el-Sherbînî et Samuel Yonan, le pape Shenouda III nomma le 9 avril une commission d'enquête composée de quatre évêques, deux prêtres, et un laïc, le journaliste de Watanî Mosaad Sadek.

La commission entendit également le témoignage de nombreuses personnes qui, assistant au phénomène, s'étaient trouvées guéries de maladies graves, dont une fillette âgée de six ans.

La commission remit au pape un rapport circonstancié et tout à fait favorable le 21 juin 1986. Mais les apparitions de Shoubra n'ont pas reçu la même reconnaissance ecclésiale que celles de Zeitoun.

 

L'église et le pèlerinage

L'église rénovée est toutefois devenue aujourd'hui un lieu de pèlerinage fréquenté.

 

 


 

Sources :

P.F.A. Meinardus, « The Apparition of the Holy Virgin in 1986 », Ostkirchliche Studien,4, 1986, 337339 ;

P.F.A. Meinardus « Die Marienerscheinungen einst und heute », Kemet, Zeitschrift für Agyptenfreunde, 8/4, 1999, 39-43 ;

P.F.A. Meinardus., Coptic Saints and Pilgrimages, Le Caire, 2002, 9, 98, 102.

Christian CANNUYER, « SHOUBRA », dans : René Laurentin et Patrick Sbalchiero, Dictionnaire encyclopédique des apparitions de la Vierge. Inventaire des origines à nos jours. Méthodologie, prosopopée, approche interdisciplinaire, Fayard, Paris 2007, annexes.

 

Saturday 02. of January 2016 Enduis les yeux de cet aveugle, et tu sauras immédiatement qui je suis …

2 janvier – Grèce, Mont Athos : Mémorial de la Panaghia Portaitissa (Sainte Gardienne de la Porte) - Les antiques apparitions de Marie en l'Eglise Anastasie de Constantinople


Afficher les résultats 1 à 1 sur un total de ###SPAN_BEGIN3646

1

2

3

4

5

6

7

Suivante >



{$print} 

 2006 - mariedenazareth.com - Powered by TYPO3