{$alternaterss} {$rssnew}
AccueilProjetMultimédiaPlanDuSiteRechercheContactMembresForumsRSS {$debit_bas}  
Accueil
Vie à NazarethPanorama de sa vieEcritureDoctrine La Prière avec MarieDans le Judaïsme, l'Islam ...La Vierge dans l'ArtLes grands témoins marialsMarie remplit le mondeLes appels d'une mère
Les appels d'une mère
Accueil Projet
Français
English
Deutsch
Español
Italiano
Polski
Português
Português brasileiro
Русский
Ελληνικά
العربية
汉语
日本語

Les appels d'une mère
Share |
 

Soufanieh (Syrie, 1982- ?) pour l'unification de la date de Pâques

Un couple gréco-catholique et orthodoxe

Myrna Al-Akhras est née en 1964 au Liban, elle est chrétienne de rite greco-catholique, et s'est mariée au printemps 1982 à un orthodoxe, Nicolas Nazzour, quarante-deux ans, coiffeur de formation. Ils vivent à Soufanieh, quartier populaire de Damas.

 

L'huile d'olive coule des mains de Myrna

Le 22 novembre 1982, Myrna sent  «  une chose étrange, indescriptible, tout mon corps frissonnait, comme si une force était sortie de moi. » Un liquide huileux coule des mains de Myrna.

 

L'huile d'olive coule d'une reproduction de l'icône  de Notre Dame de Kazan

Le 27 novembre 1982, Myrna remarque à son domicile qu'une petite image de la Vierge à l'Enfant (Notre-Dame de Kazan, 86 cm), achetée par son mari lors d'un séjour en Bulgarie et placée dans un cadre en plastique, brille anormalement. Elle voit un liquide couler, semblable à de l'huile d'olive. Son époux fait le même constat. Décontenancé, Nicolas part prévenir des amis en demandant à son épouse de n'ouvrir à personne. Myrna reçoit alors en locution : « Ma fille, Marie [Myrna], ne crains pas, je suis avec toi. Ouvrez les portes, ne privez personne de ma vue. »

 

Apparitions mariales, guérisons, messages

Le 15 décembre 1982, vers vingt trois heures, la Vierge apparaît à Myrna pour la première fois. Myrna s'affole.

Le lendemain, au domicile de Myrna, Raquillé Kelta, musulmane de Damas, paralysée de la main par une calcification depuis l'épaule, prie devant l'image de la Vierge. Elle guérit brusquement. Le jour suivant, c'est au tour de Ghalya Armouche d'être soulagée d'un handicap à la main droite.

 

Dans la nuit du 18 décembre 1982, la Vierge apparaît pour la seconde fois, dans le jardin public situé en face de la maison de Myrna et délivre ce message :

« Mes enfants, souvenez-vous de Dieu, car Dieu est avec nous. Vous, vous connaissez toutes choses, et vous ne connaissez rien [...]. Annoncez mon Fils, l'Emmanuel. Qui l'annonce est sauvé. Qui ne l'annonce pas, sa foi est vaine. Aimez-vous les uns les autres. [...] Moi, je ne demande pas que vous me construisiez une église, mais un lieu de prière. Donnez. Ne privez personne de ceux qui demandent secours. »

 

Le samedi 8 janvier 1983, vers vingt-trois heures trente, la Vierge apparaît, en pleurs, mais dit: « Ça ne fait rien. » Myrna ne comprend pas immédiatement le sens de ces mots. Le lendemain, le patriarche orthodoxe Ignace IV Hazim fait transférer avec solennité l'image exsudant de l'huile, à l'église de la Sainte-Croix. L'effusion cesse.

Quelques jours après, l'image est ramenée chez Myrna dans un sac en plastique. Le soir même, vers vingt et une heures trente, Myrna voit la Vierge pour la quatrième fois et reçoit ces paroles :

« Je vous fais une demande, un mot que vous graverez dans votre mémoire, que vous répéterez toujours : "Dieu me sauve, Jésus m'éclaire, le Saint-Esprit est ma vie, c'est pourquoi je ne crains rien." »

 

Le jeudi 24 mars 1983, à vingt et une heures trente, la Vierge apparaît pour la cinquième fois, sur la terrasse. Myrna reçoit ce message fondamental sur l'unité :

« L'Eglise est le royaume des cieux sur la terre. Qui l'a divisée pèche, et qui s'est réjouit de sa division a péché. Qui l'a divisée n'a plus d'amour en lui.

Rassemblez.

Je vous dis : "Priez, priez, priez." Vous, vous apprendrez aux générations les mots d'unité, d'amour et de foi. Priez pour les habitants de la terre et du ciel. »

Au total, Myrna a vécu trente-cinq extases entre le 28 octobre 1983 et le 26 novembre 2001.

 

Les stigmates chaque fois que catholiques et orthodoxes ont célébré Pâques ensemble.

Dans l'après-midi du vendredi 25 novembre 1983, les plaies des stigmates s'ouvrent. Huit médecins ainsi que Mgr Stéphanos Haddad, archevêque grec-orthodoxe, ont examiné les stigmates de Myrna, apparus à quatre autres reprises : les jeudis saints de 1984, 1987, 1990 et 2001, c'est-à-dire à chaque fois que catholiques et orthodoxes ont célébré Pâques ensemble.

 

- Message de Jésus-Christ le samedi 14 avril 1990, fête du Samedi saint :

« Mes enfants, Vous, vous apprendrez aux générations LE mot d'unité, d'amour et de foi. Je suis avec vous. Mais toi, Ma fille, tu n'entendras Ma voix qu'une fois la fête (de Pâques) unifiée. »

 

- Message de la Sainte Vierge Marie le lundi 26 novembre 1990, veille du 8° anniversaire du phénomène.

« Ne crains pas, ma fille, si je te dis que c'est la dernière fois que tu me vois, jusqu'à ce que la fête (de Pâques) soit unifiée. Donc, dis à mes enfants: " Veulent-ils voir et se rappeler les blessures de mon Fils en toi, oui ou non?" S'il leur est facile de te voir souffrir deux fois, Moi je suis une Mère, et il ne m'est pas facile de voir mon Fils souffrir de nombreuses fois. Sois en paix, sois en paix, ma fille. Viens pour qu'Il te donne la paix, afin que tu puisses la répandre parmi les hommes. Quant à l'huile, elle continuera à se manifester sur tes mains pour la glorification de mon Fils Jésus, quand Il le veut et où que tu ailles, car Nous sommes avec toi et avec quiconque souhaite que la fête (de Pâques) soit unifiée. »

www.soufanieh.com

 

Enquêtes

Nicolas, qui était parti en 1982 faire fortune en bâtissant un restaurant-dancing sur la côte, a dû y renoncer à cause des apparitions. Il s'est résigné à sa situation plus précaire. Il a mis ses talents de manager au service des pauvres en fondant une école professionnelle de bonne réputation.

 

Myrna a été examinée à maintes reprises par des médecins. Elle est profondément équilibrée, simple, gaie, humble, dévouée et disponible.

 

L'huile s'écoulant de l'image de la Vierge et du corps de Myrna a été analysée dans six laboratoires à travers le monde : il s'agit d'huile d'olive.

 

Attitude des autorités religieuses

Les autorités religieuses sont restées discrètes, mais non sans participation dans un cadre œcuménique :

 

- Du côté orthodoxe : Le 31 décembre 1982, un communiqué du patriarcat orthodoxe de Damas évoquait une « vision non ordinaire » et la nécessité d'une « commission d'enquête ».

 

- Du côté catholique :

Le « Nihil Obstat » fut accordé aux Messages couvrant la période de 1982 à 1987 en 1987 par le Rev. Père Naoum Attallah -Supérieur des Lazaristes.

Le 15 octobre 1999, Mgr Accogli a inauguré à Rome, via Aurelia, le « Centre Notre-Dame-de-Soufanieh » pour l'unité des chrétiens et le dialogue interreligieux, en présence de cardinaux et d'évêques.

 

L'unité vécue à partir de 2013 dans trois pays.

A partir de l'année 2013, dans les trois pays de Terre Sainte (Israël, Palestine, Jordanie, sauf Jérusalem et Bethléem pour les pèlerins et le Statu quo), nous célébrons les grandes fêtes d'après le système de « l'unification des fêtes » (les Orthodoxes sont invités à célébrer Noël le 25 décembre et nous célébrons Pâques d'après le calendrier julien, celui suivi par les orthodoxes).

 

Actuellement, un mouvement de pétitions est organisé afin d'obtenir l'unification de la date de Pâques partout dans le monde.

Association Notre-Dame-de-Soufanieh à Montréal

Gabriel Berberian

549A - 39 Avenue

Lachine, Qc, Canada - H8T 2E2

Tel: 514 634-0371 - Fax: 514 639-1587

soufanieh(at)sympatico.ca

 

Prière pour l'unité chrétienne

 

Seigneur, qui, à la veille de mourir pour nous, as prié pour que tous tes disciples soient parfaitement un, comme Toi en Ton Père et Ton Père en Toi, fais-nous ressentir douloureusement l'infidélité de notre désunion.

Donne-nous la loyauté de reconnaître et le courage de rejeter ce qui se cache en nous d'indifférence, de méfiance et même d'hostilité mutuelles.
Accorde-nous de nous rencontrer tous en Toi, afin que, de nos âmes et de nos lèvres, monte incessamment ta prière pour l'unité des Chrétiens, telle que Tu la veux, par les moyens que Tu veux. En Toi, qui es la charité, fais-nous trouver la voie qui conduit à l'Unité dans l'obéissance à Ton amour et à Ta vérité.
Amen.

www.soufanieh.com

 


Sources :

E. Zahlaoui, Soufanieh. Chronique des apparitions et manifestations de Jésus et de Marie à Damas (1982-1990), Paris, 1991 ; id., Souvenez-vous de Dieu. Messages de Jésus et de Marie à Soufanieh, Paris, 1991 ; id., « Soufanieh », DMEC, 2002, 738-741 ;

http://www.soufanieh.com

Patrick Sbalchiero, « Soufanieh », dans : René Laurentin et Patrick Sbalchiero, Dictionnaire encyclopédique des apparitions de la Vierge. Inventaire des origines à nos jours. Méthodologie, prosopopée, approche interdisciplinaire, Fayard, Paris 2007, annexes.

Synthèse F. Breynaert

 

Pâques, le calcul de la date

Saturday 02. of January 2016 Enduis les yeux de cet aveugle, et tu sauras immédiatement qui je suis …

2 janvier – Grèce, Mont Athos : Mémorial de la Panaghia Portaitissa (Sainte Gardienne de la Porte) - Les antiques apparitions de Marie en l'Eglise Anastasie de Constantinople


Afficher les résultats 1 à 1 sur un total de ###SPAN_BEGIN3646

1

2

3

4

5

6

7

Suivante >



{$print} 

 2006 - mariedenazareth.com - Powered by TYPO3