{$alternaterss} {$rssnew}
AccueilProjetMultimédiaPlanDuSiteRechercheContactMembresForumsRSS {$debit_bas}  
Accueil
Vie à NazarethPanorama de sa vieEcritureDoctrine La Prière avec MarieDans le Judaïsme, l'Islam ...La Vierge dans l'ArtLes grands témoins marialsMarie remplit le mondeLes appels d'une mère
Les appels d'une mère
Accueil Projet
Français
English
Deutsch
Español
Italiano
Polski
Português
Português brasileiro
Русский
Ελληνικά
العربية
汉语
日本語

Les appels d'une mère
Share |
 

01/01/70

Medjugorje, paroisse, sanctuaire, position officielle

Une paroisse

Medjugorje (le nom est d’origine slave et signifie une région entre deux monts) forme une paroisse Catholique Romaine dans laquelle vivent environ 5000 habitants (en 2005).

La pastorale de Medjugorje est confiée aux prêtres de la Province franciscaine d’Herzégovine de l’Assomption de Marie.

 

En 1981, lorsque les apparitions (présumées) ont commencé, la vie de la paroisse a changé : hormis les six voyants, la Vierge a choisi toute la paroisse et les pèlerins pour être ses témoins et ses collaborateurs. C’est particulièrement manifeste dans le message où elle dit: « J'ai choisi spécialement cette paroisse car je voudrais la guider. » (1er mars 1984)

Grâce aux apparitions de la Vierge, Medjugorje – une paroisse rurale ordinaire – est devenue lieu de rassemblement d’une multitude de pèlerins du monde entier, comparable à Lourdes et à Fatima. D’innombrables témoignages de pèlerins disent que c’est précisément en ce lieu qu’ils ont trouvé la foi et la paix.

 

Source : http://medjugorje.hr.nt4.ims.hr/Main.aspx

 

Reconnaissance comme sanctuaire

1991 :

A la session régulière de la Conférence Episcopale Yougoslave à Zadar, les 9-11 Avril 1991, la déclaration suivante a été adoptée :

DECLARATION : Depuis le départ, les évêques suivent le événements de Medjugorje à travers l'évêque diocésain, la Commission Episcopale et la Commission de la Conférence Episcopale Yougoslave pour Medjugorje. Sur le fondement des recherches effectuées jusqu'à présent, on ne peut affirmer le caractère surnaturel de ces apparitions ou révélations. Mais les rassemblements nombreux de fidèles de divers endroits qui viennent à Medjugorje poussés par des motivations religieuses et autres, exigent l'attention et le soin pastoral en premier lieu de l'évêque diocésain et aussi ceux d'autres évêques avec lui pour qu'à Medjugorje, et en lien avec lui, une saine dévotion envers la Vierge soit promue, en accord avec l'enseignement de l'Eglise.

Dans ce but, les évêques donneront des directives liturgico-pastorales spéciales et convenables. Aussi à travers leurs commissions, ils continueront à observer la totalité des événements de Medjugorje.

A Zadar, le 10 avril 1991

Les évêques yougoslaves

212.39.96.6/zadarskaizjavafr.htm


En 1993,  il y a eu cette déclaration :

« Après 3 ans de recherches poursuivies par la commission appropriée, nous les évêques, avons accepté Medjugorje comme lieu de prière, comme sanctuaire. Cela signifie que nous n'avons rien contre le fait que quelqu'un vénère la Mère de Dieu d'une façon qui est également en accord avec les enseignements et la foi de l'Eglise. C'est pourquoi nous remettons cette étude à plus tard. L'Eglise ne se précipite pas. »

Son Eminence, Cardinal Dr. Franjo KUHARIĆ,

archevêque de Zagreb. (Glas Koncila, 15 août 1993)

http://medjugorje.hr.nt4.ims.hr/Main.aspx?mv=4&qp=Mg==

 

Enfin, le mercredi 17 mars 2010 - Le Vatican a mis en place une commission d'enquête sur les phénomènes d'apparitions mariales présumées de Medjugorje (Bosnie Herzégovine), sous la présidence du cardinal Camillo Ruini, auprès de la Congrégation pour la doctrine de la foi.

Le message de Medjugorje est un message de paix, de réconciliation, déployé pendant plusieurs décennies. Quelques articles vous en donneront une idée un peu plus développée.

Certains (tels le cardinal T. Bertone) jugent une "anomalie" la durée du phénomène, et, en conséquence, le grand nombre de messages. D'autres (tels S. Perrella, président du Marianum), font la remarque que les apparitions du Laus en France, récemment reconnues, avaient duré 54 ans !*

Quoiqu'il en soit, le processus est encore en cours.

 

La vie du sanctuaire

« Dieu n'est pas un Dieu de désordre, mais de paix. » (1Corinthiens 14, 33). La vie du sanctuaire est centrée autour d’une paroisse, et le curé de la paroisse a mis en place un minimum d’organisation commune pour tous les groupes, de toutes les nations : par exemple, on n’organise rien d’autre le soir à l’heure de la prière à l’église, par exemple aussi, on ne célèbre pas de messe sur les collines ou dans les pensions, mais seulement dans l’église et dans la chapelle. Etc.

Lire toutes les consignes (cliquez)

 

Fêtes

Le 25 juin (anniversaire des apparitions)

Toutes les fêtes de l’année liturgique (comme dans une paroisse).

 


*Cf. S. Perrella, "Le mariofanie, presenza e segno della mediazione materna", in Apparitiones beatae Mariae Virginis in Historia, Fide, theologia. Actes du congrès de la PAMI, Lourdes, 2008 (PAMI, Città del Vaticano, 2010), tome I, pp. 93-230, p. 182-183


F. Breynaert

 

Saturday 02. of January 2016 Enduis les yeux de cet aveugle, et tu sauras immédiatement qui je suis …

2 janvier – Grèce, Mont Athos : Mémorial de la Panaghia Portaitissa (Sainte Gardienne de la Porte) - Les antiques apparitions de Marie en l'Eglise Anastasie de Constantinople


Afficher les résultats 1 à 1 sur un total de ###SPAN_BEGIN3646

1

2

3

4

5

6

7

Suivante >



{$print} 

 2006 - mariedenazareth.com - Powered by TYPO3