{$alternaterss} {$rssnew}
AccueilProjetMultimédiaPlanDuSiteRechercheContactMembresForumsRSS {$debit_bas}  
Accueil
Vie à NazarethPanorama de sa vieEcritureDoctrine La Prière avec MarieDans le Judaïsme, l'Islam ...La Vierge dans l'ArtLes grands témoins marialsMarie remplit le mondeLes appels d'une mère
Vie à Nazareth au quotidien
Accueil Projet
Français
English
Deutsch
Español
Italiano
Polski
Português
Português brasileiro
Русский
Ελληνικά
العربية
汉语
日本語

Vie à Nazareth au quotidien
Share |
 

Au temps de la persécution grecque

Contexte historique de la persécution grecque

L’empereur grec Antiochus IV Epiphane règne de 175 à 163 et veut fondre en un seul peuple les nations qui lui sont soumises en implantant partout la civilisation hellénistique, son style, ses goûts, sa religion.

 

Antiochus ne rencontre pas d’opposition, jusqu’au jour où la foi d’Israël devient sa pierre d’achoppement ; lorsque le roi profane le Temple en y ajoutant un autel de Zeus et cherche à imposer le polythéisme par la terreur, une insurrection populaire éclate.

 

Cela devient vite une véritable guerre de libération, dirigée par Judas Maccabée, un chef de la souche des Asmonéens.

 

Daniel

Celui qui se cache sous le nom de Daniel est à la fois un prophète visionnaire et un sage. Il écrit un livre où il blâme la tyrannie et dénonce les persécutions religieuses.

 

Contrairement aux puissances de la terre, représentées par des monstres, le Messie, selon Daniel, a la figure d’un homme, d’un « fils d’homme ». Ce contraste montre le changement radical qui attend le monde : le Christ se présentera lui-même comme le « Fils de l’homme », pleinement humain puisque de la race des hommes.

 

Judas Maccabée inflige à l’armée d’Antiochus de nombreux revers et libère Jérusalem en jetant hors du temple ce qui l'a désacralisé : la statue de Zeus à la place du vide réservé à la présence-shekinah du Dieu invisible (Mac 2, 12). Les Juifs qualifient cette désacralisation : "l’abomination de la désacralisation" : l’autel païen. Un peu comme dans le deuxième Isaïe (le Serviteur souffrant), à propos de la souffrance des martyrs d'Israël qui se sont opposés à la désacralisation de leur religion (2 Mac 6,20; 7,2) :

« Je livre comme mes frères mon corps et ma vie pour les lois de mes pères, suppliant Dieu d'être bientôt favorable à notre nation et de t'amener par les épreuves et les fléaux à confesser qu'il est le seul Dieu. » (2 Mac 7,37)

 

La mère des 7 martyrs

La révélation des attributs de Dieu Père, se poursuit, au livre des Maccabées

Le livre des Maccabées témoigne surtout d’un progrès de la Révélation dans les paroles d’encouragement qu’une mère adresse à ses fils martyrs :

"Je ne sais pas comment vous êtes apparu dans mes entrailles ; ce n'est pas moi qui vous ai gratifié de l'esprit de la vie ; ce n'est pas moi qui ai organisé les éléments qui composent chacun de vous.

 

Aussi bien le Créateur du monde, qui a formé le genre humain et qui est à l'origine de toutes choses, vous rendra-t-il, dans sa miséricorde et l'esprit et la vie, parce que vous vous méprisez maintenant vous-mêmes pour l'amour de ses lois. (…) Je t'en conjure mon enfant, regarde le ciel et la terre et vois tout ce qui est en eux, et sache que Dieu les as fait de rien et que la race des hommes est faite de la même manière.

 

Ne crains pas ce bourreau, mais, te montrant digne de tes frères, accepte la mort, afin que je te retrouve avec eux dans la miséricorde." (2 Mac 7,22.23.28.29)

 

Le courage de cette mère a sûrement inspiré le courage de la Vierge Marie au calvaire.

 

Observons aussi dans ces versets combien sont unis les thèmes du Dieu Père de la vie :

- Dieu est Créateur de l'univers (création ex nihilo, à partir de rien),

- Dieu est procréateur, source de la vie in utero.

- Dieu est la source de la résurrection (résurrection du peuple après l'exil mais aussi résurrection du martyr, résurrection de la chair).

 

Un même regard de foi rencontre Dieu qui est l’origine du monde, de la vie de chaque enfant à naître et de la résurrection de chaque homme.

 


 

Bibliographie:

- Cahier Evangile n° 42, La crise maccabéenne, Cerf

- Alexandre Men, Jésus le maître de Nazareth, Ed. Nouvelle cité, p 36

- Vous pouvez aussi consulter le site de l’IFAC : iifac-france.org

Françoise Breynaert


Saturday 02. of January 2016 Enduis les yeux de cet aveugle, et tu sauras immédiatement qui je suis …

2 janvier – Grèce, Mont Athos : Mémorial de la Panaghia Portaitissa (Sainte Gardienne de la Porte) - Les antiques apparitions de Marie en l'Eglise Anastasie de Constantinople


Afficher les résultats 1 à 1 sur un total de ###SPAN_BEGIN3646

1

2

3

4

5

6

7

Suivante >



{$print} 

 2006 - mariedenazareth.com - Powered by TYPO3