{$alternaterss} {$rssnew}
AccueilProjetMultimédiaPlanDuSiteRechercheContactMembresForumsRSS {$debit_bas}  
Accueil
Vie à NazarethPanorama de sa vieEcritureDoctrine La Prière avec MarieDans le Judaïsme, l'Islam ...La Vierge dans l'ArtLes grands témoins marialsMarie remplit le mondeLes appels d'une mère
Vie à Nazareth au quotidien
Accueil Projet
Français
English
Deutsch
Español
Italiano
Polski
Português
Português brasileiro
Русский
Ελληνικά
العربية
汉语
日本語

Vie à Nazareth au quotidien
Share |
 

Retour d’exil : 3e Isaïe

Le contexte, la période perse (515 à 445 environ)

La langue parlée dans l'empire perse est l'araméen. L'hébreu biblique n'est plus qu'une langue liturgique qu'il faut traduire et commenter.

 

En 538, l'édit de Cyrus (lire Esdras 1,2-7) autorise les Juifs à rentrer au pays. Un premier convoi part avec prêtres et lévites, puis un second convoi, en 522, avec Zorobabel (descendant de David) et Josué (grand prêtre). Les prêtres sont au pouvoir et leur théologie domine.

 

Mais la déception est grande :

- Les Samaritains sont installés en Judée, le temple et la ville sont en ruines.

- Le pays fait désormais une vingtaine de kilomètres sur 6 ou 7...

- Les Juifs restés au pays n'ont pas découvert le monothéisme : ils adorent uniquement YHWH mais ils pensent que les autres nations ont d'autres dieux réels. Ils en sont restés au Deutéronome, et ils ont relu l'histoire des rois à cette lumière. Ils accueillent les exilés comme des punis.

Les exilés qui reviennent, eux, ont découvert que les idoles "ont une bouche et ne parlent pas", ils ont compris que YHWH est l'unique Dieu, l'unique Créateur.  (Noter : en hébreu la racine galâ = "aller en exil" et "découvrir"! )

- Fonctionnaire de l'empire perse, Néhémie va rebâtir les remparts.

- Quant au Temple, on mettra des années à le rebâtir. Dans ce contexte difficile, 3° Isaïe est un prophète de l'espérance.

 

Le 3° Isaïe : Prophète de la Consolation.

« L'esprit du Seigneur est sur moi, car YHWH m'a donné l'onction, il m'a envoyé porter la nouvelle aux pauvres, annoncer aux captifs la libération, aux prisonniers la délivrance, proclamer une année de grâce, consoler tous les affligés, leur donner un diadème au lieu de cendre. Ils restaureront les villes en ruines, les restes des générations passées. »

(Isaïe 1,1-4)

 

« Voici que je fais couler vers elle la paix comme un fleuve et comme un torrent débordant la gloire des nations. Ses nourrissons seront portés sur les bras et caressés sur les genoux. Comme un fils que sa mère console, moi aussi je vous consolerai. »

(Isaïe 66,12-13)

 

Le 3° Isaïe : Prophète d'une apocalypse (c'est-à-dire d'une ouverture du ciel)

« Regarde le Seigneur et vois... Tu es notre Père, notre rédempteur... Reviens à cause de tes serviteurs... Ah ! si tu déchirais les cieux et si tu descendais, devant ta Face fondraient les montagnes... »

(Isaïe 63,15-19)

 

La communauté des fidèles attend que le silence soit rompu et que Dieu de nouveau, dans sa fidélité, parle.

Il s'agit d'une "attente eschatologique", c'est-à-dire d'une percée qui rejoint l'aujourd'hui de Dieu, ou d'une attente pour les "derniers temps".

 

Le 3° Isaïe : Prophète de l'universalisme

Le 2° Isaïe avait commencé une ouverture à l'universel : Cyrus, un païen, se présentait comme serviteur de YHWH, et Isaïe l'avait pris au mot. Isaïe disait donc que YHWH était le roi des païens.

Le 3° Isaïe continue sur cette ligne.

« Aux eunuques qui observent mes sabbats et choisissent de faire ce qui m'est agréable, fermement attachés à mon alliance, je leur donnerai dans ma maison un Nom éternel qui jamais ne sera effacé. Quant aux fils d'étrangers, attachés à YHWH pour le servir, je les mènerai à ma sainte montagne, je les comblerai de joie dans ma maison de prière. »

(Isaïe 56,4-7)

« 1. Debout rayonne car voici ta lumière et sur toi se lève la gloire du Seigneur... les nations marchent vers ta lumière et les rois vers ta clarté naissante... Lève les yeux et regarde aux alentours, tous se rassemblent et marchent vers toi... 14. Ils s'approcheront de toi, humblement, les fils de tes oppresseurs, ils se prosterneront à tes pieds, ils t'appelleront "ville du Seigneur". »

(Isaïe 60,1-4.14)

 

Il est étonnant de donner un tel rôle à Jérusalem alors qu'elle est à peine reconstruite. Il est étonnant de donner un tel rayonnement à Israël alors qu'il n'est qu'un tout petit reste.

C'est l'expérience intérieure qui guide le prophète dans ses affirmations. (Il y a forcément un certain combat intérieur pour garder confiance dans le Seigneur.)

La mission est ouverte à toutes les nations qui se dirigent vers Jérusalem. (Dans la continuité mais aussi avec une nouveauté radicale, le christianisme introduira un mouvement du cénacle à Jérusalem vers les nations).

 

Le 3° Isaïe : Prophète exhortant à devenir un peuple saint et unifié

Un peuple saint qui rejette l'idolâtrie (cf. Is 57,3-13) et qui pratique le bien :

« Le jeûne qui me plaît... si tu délies les liens de servitudes... si tu partages ton pain avec l'affamé... alors ta lumière poindra comme l'aurore, ta blessure sera vite cicatrisée... Si tu t'abstiens le jour saint de traiter tes affaires, si tu appelles le sabbat délicieux et vénérable... alors tu trouveras en YHWH tes délices, je te conduirai en triomphe sur les hauteurs... »

(Isaïe 58, 6-14)

Un peuple unifié :

« Je viens rassembler les nations de toutes les langues, elles contempleront ma gloire. Je leur donnerai un signe et j'enverrai certains d'entre eux vers les nations... Vers les îles éloignées qui n'ont pas entendu parler de moi et n'ont pas vu ma gloire. Et ils révéleront ma gloire aux nations. De toutes les nations ils ramèneront en offrande au Seigneur tous vos frères. »

(Isaïe 66,18 et suivants)

 

L'unité est à la fois :

- unité intérieure du croyant dont le cœur n'est pas partagé,

- unité du peuple où se rencontrent les exilés, les juifs restés à Jérusalem, les juifs de la diaspora, les étrangers...

- unité du monde entier, de toutes les nations, autour de Jérusalem.

N.B. La prière du Sh'ma Israël est une prière d'unité.

 

Le 3° Isaïe et son accomplissement en Jésus

Jésus commence son ministère public par la lecture du livre d'Isaïe 1,1-3, qu'il commente en déclarant "Aujourd'hui s'accomplit à vos oreilles ce passage de l'Ecriture" (Lc 4, 18,21)

 

Beaucoup des thèmes évoqués par Isaïe trouvent un accomplissement marial :

- l'espérance au-delà des apparences, -la foi de Marie au calvaire...

- la comparaison avec la mère qui console, - Marie avocate, auxiliatrice...

- l'attente que Dieu "descende"  - Incarnation.

- et la prophétie d'une unité universelle... Jésus rassemble les fils de Dieu dispersés ; il les rassemble en lui, nouveau Temple, et en sa mère, nouvelle Jérusalem.

 

Isaïe est un saint prophète dont l'Eglise fait mémoire le 9 mai.

 


Synthèse par F. Breynaert

 

Saturday 02. of January 2016 Enduis les yeux de cet aveugle, et tu sauras immédiatement qui je suis …

2 janvier – Grèce, Mont Athos : Mémorial de la Panaghia Portaitissa (Sainte Gardienne de la Porte) - Les antiques apparitions de Marie en l'Eglise Anastasie de Constantinople


Afficher les résultats 1 à 1 sur un total de ###SPAN_BEGIN3646

1

2

3

4

5

6

7

Suivante >



{$print} 

 2006 - mariedenazareth.com - Powered by TYPO3