{$alternaterss} {$rssnew}
AccueilProjetMultimédiaPlanDuSiteRechercheContactMembresForumsRSS {$debit_bas}  
Accueil
Vie à NazarethPanorama de sa vieEcritureDoctrine La Prière avec MarieDans le Judaïsme, l'Islam ...La Vierge dans l'ArtLes grands témoins marialsMarie remplit le mondeLes appels d'une mère
Les appels d'une mère
Accueil Projet
Français
English
Deutsch
Español
Italiano
Polski
Português
Português brasileiro
Русский
Ελληνικά
العربية
汉语
日本語

Les appels d'une mère
Share |
 

Hiroshima

1945 Miracle de Notre-Dame de Fatima à Hiroshima (1)
Le 6 août 1945, une bombe nucléaire détruit la ville de Hiroshima (Japon). Jusqu'à 1 200 m du centre de l'explosion, les victimes meurent instantanément.

Au-delà, la peau et les muscles protégèrent emporairement les organes internes.

Ce sont les radiations qui finiront le travail, puisque les soldats japonais chargés de ramasser les victimes, moururent en quelques semaines.

Mais un groupe de jésuites missionnaires allemands, fervents adeptes de la prière du Rosaire, furent épargnés de toute contamination radioactive et de toute destruction alors qu'ils vivaient dans la zone du ground zero.

Ils moururent bien des années plus tard (le Père Hubert Schiffer vécut jusqu'à l'âge de 63 ans,il était âgé de 30 ans au moment de l'explosion le 6 août 1945).

Il y avait huit blocs (environ 1 km) de distance d'où la bombe a explosé à Hiroshima. Cette maison avait une église qui a été complètement détruite, mais la maison a survécu, et c'est là que les huit missionnaires jésuites allemands priaient le chapelet dans cette maison fidèlement chaque jour - Ils attribuent cette incroyable protection à Notre Dame de Fatima et à leur fidélité à prier le rosaire.

 

Un miracle similaire s'est produit à Nagazaki dans la maison du père Maximilien Kolbe.

 

Nouveau lieu de prière (2).

Peu de temps après la destruction de la ville par la bombe atomique, les jésuites construisirent sur les ruines de l’église de l’Assomption une cabane. Les moines bouddhistes venaient y saluer les missionnaires catholiques, et demandèrent de réaliser un temple pour la paix et pour représenter Hiroshima au ciel.

Les jésuites répondirent :

- Bien sûr, nous ferons une nouvelle église, dédiée à la mère du Christ qui prie au ciel pour la paix.

Les bouddhistes dirent alors :

- Bien ! Il ne peut pas y avoir de symbole meilleur pour la paix qu’un cœur de mère.

 

Et c’est ainsi qu’a été construit le temple de la Paix, et les sœurs franciscaines y récitent le rosaire perpétuel.

 


(1) www.christian-miracles.com/arosarymiracle.htm ou http://fr.gloria.tv/?media=491059

(2) Attilio GALLI, Madre della Chiesa dei Cinque continenti, Ed. Segno, Udine, 1997, p. 445-456

 

Synthèse F. Breynaert

Saturday 02. of January 2016 Enduis les yeux de cet aveugle, et tu sauras immédiatement qui je suis …

2 janvier – Grèce, Mont Athos : Mémorial de la Panaghia Portaitissa (Sainte Gardienne de la Porte) - Les antiques apparitions de Marie en l'Eglise Anastasie de Constantinople


Afficher les résultats 1 à 1 sur un total de ###SPAN_BEGIN3646

1

2

3

4

5

6

7

Suivante >



{$print} 

 2006 - mariedenazareth.com - Powered by TYPO3