{$alternaterss} {$rssnew}
AccueilProjetMultimédiaPlanDuSiteRechercheContactMembresForumsRSS {$debit_bas}  
Accueil
Vie à NazarethPanorama de sa vieEcritureDoctrine La Prière avec MarieDans le Judaïsme, l'Islam ...La Vierge dans l'ArtLes grands témoins marialsMarie remplit le mondeLes appels d'une mère
Marie dans le Judaïsme, l'Islam et les autres religions
Accueil Projet
Français
English
Deutsch
Español
Italiano
Polski
Português
Português brasileiro
Русский
Ελληνικά
العربية
汉语
日本語

Marie dans le Judaïsme, l'Islam et les autres religions
Share |
 

Nazareth et le Sinaï, porteurs d’universalité

Aletti Olomouc  La Vierge  le feu

Chapelle du centre Aletti, Olomouc, Tchéquie. 2003. © Aimable concession du P. Marko Rupnik, Centro Aletti, Rome.

Connaître le judaïsme fait mieux connaître Marie...

 

Le Sinaï, comme le faisaient déjà remarquer certains auteurs du judaïsme antique, est situé en dehors de la terre promise de Palestine. Bien qu’il ne s’élève pas en Terre sainte, Dieu choisit cette montagne pour offrir à Israël son don le plus grand, qui est la Torah. Pour quelle raison Dieu a-t-il employé une telle stratégie ? Réponse : parce que le Seigneur destinait sa Loi non seulement à Israël, mais aussi à tous les autres peuples, par l’intermédiaire d’Israël.

 

Nazareth de Galilée est aussi une localité presque en marge de Terre sainte, la Galilée est la terre des étrangers (Is 8,23 dans la Septante et Mt 4,15). Que peut-il en sortir de bon ? Ainsi pensent les hommes.

 

Bien différentes, par contre, sont les voies de Dieu. On observe en effet, que dans la géographie des évangiles, la Galilée devient synonyme d’universalité.

 

Jésus, nouveau Moïse, prononce son discours inaugural des Béatitudes (Mt 5s), il y opère le premier et prototypes de tous les signes (Jn 2,1-12), après la résurrection il y ordonne aux apôtres de prêcher l’Evangile à toutes les nations (Mt 28,16-20). Et c’est à Nazareth en Galilée que le Verbe s’est fait chair.

 


A.SERRA

Bibliographie :

A. Serra, Myriam, fille de Sion, Médiaspaul 1999

A. Serra, E c’era la Madre di Gesù, Marianum, Roma, 1989

 

Saturday 02. of January 2016 Enduis les yeux de cet aveugle, et tu sauras immédiatement qui je suis …

2 janvier – Grèce, Mont Athos : Mémorial de la Panaghia Portaitissa (Sainte Gardienne de la Porte) - Les antiques apparitions de Marie en l'Eglise Anastasie de Constantinople


Afficher les résultats 1 à 1 sur un total de ###SPAN_BEGIN3646

1

2

3

4

5

6

7

Suivante >



{$print} 

 2006 - mariedenazareth.com - Powered by TYPO3